Chirurgie de la tumeur primitive et des métastases dans le cancer du sein de stade IV : Analyse des données du registre national américain.

Chirurgie de la tumeur primitive et des métastases dans le cancer du sein de stade IV : Analyse des données du registre national américain.

Clinical Breast Cancer (Aout 2020).

C’est une analyse rétrospective des données du registre national américain du cancer qui s’est intéressée aux patientes présentant un cancer du sein d’emblée métastatique diagnostiquées pendant la période de 2004 à 2016. Le nombre total des patientes concernée par cette analyse était 54871. L’étude a évalué en analyse uni et multivariée l’impact de la tumorectomie, de la mastectomie et de la chirurgie des métastases sur la survie globale (SG).

Résultats :

Une amélioration de la SG chez les patientes ayant bénéficiées d’un traitement locorégional de la tumeur primitive comparée aux patientes non opérées a été rapportée dans cette étude. Ceci en cas de traitement conservateur par tumorectomie (45 mois contre 22 mois ; p<0,00001) ou en cas de traitement radical par mastectomie (44 mois contre 22 mois ; p<0,00001).

La chirurgie de résection des métastases a permis également une amélioration significative de la SG comparée à la survie des patientes non opérées (34 mois contre 26 mois p<0,00001). Cette constatation est valable en cas d’atteinte métastatique unique (40 mois contre 32 mois p<0,00001) ou multiple (23 mois contre 16 mois p<0,00001)

En cas de métastases unique, les localisations anatomiques qui bénéficie de la chirurgie avec une amélioration significative de la survie sont le cerveau (15 mois contre 10 mois ; p=0.0022), le poumon (55 mois 24 mois ; p<0,00001) et le foie (70 mois contre 26 mois ; p=0.0018).

Conclusion : Cette étude rapporte un effet positif sur la survie globale du traitement chirurgical de la tumeur primitive et des métastases à distance pour des localisations anatomiques précises. Cette étude a des limites puisqu’il s’agit d’une analyse rétrospective sur registre avec d’importants biais de sélection. Une confirmation de ces résultats par des études prospectives serait intressant.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1526820920302147

Retour au Blog